6 octobre 2022

Retour d’expérience : ma croisière dans les Caraïbes

Depuis que j’ai eu la chance de faire une première croisière avec MSC dans les fjords de Norvège, je n’avais qu’une envie : repartir en croisière mais cette fois-ci au chaud dans les Caraïbes ! Les Antilles, Miami, les Bahamas, Sainte Lucie, Porto Rico, … ce ne sont que des destinations qui font rêver ! Finalement je ne suis pas parti avec MSC mais avec Costa, voici le programme de ma croisière dans les Caraïbes.

Un magnifique voyage aux Caraïbes

Au départ de l’Italie, je me suis rendu à Miami pour embarquer sur Costa Magica. Au programme de cette croisière, pas moins de 18 escales : St Thomas, St Croix, Dominique, Fort de France, Philipsburg, San Juan, Cabo San Lucas, …

Même si je suis loin d’être expert en la matière, je ne manque pas de vous faire part de mon ressenti sur toutes ces escales. N’hésitez pas à me poser des questions si j’ai oublié de vous en parler ou si vous avez envie de savoir quelque chose en particulier.

L’embarcation et les passagers

Je vous épargne les détails techniques mais je tiens à dire que la Costa Magica est un superbe navire même si certains détails pourraient être améliorés. Il est propre, bien entretenu et très confortable.

La population de l’équipage s’élève à 600 personnes dont la majorité est Italienne. Les langues pratiquées sont le français, l’italien, l’anglais et l’espagnol. Il y a une petite communauté française et européenne mais elle est très peu nombreuse. Il est vrai qu’en France la croisière est encore un mode de voyage peu répandu. Cette croisière a été remplie à 80% mais je ne ressentais pas l’agitation d’un bateau plein à craquer.

La partie de l’appartement

Quand on pense à une croisière, on pense à l’appartement. Celui-ci est situé dans le bâtiment principal. Il est assez spacieux (au moins 25m²) et pourvu d’une belle terrasse qu’il ne faut pas hésiter à utiliser. Il est très agréable de pouvoir profiter du soleil toute la journée.

L’armoire est énorme (dans les 2m2) et on y trouve tout ce dont on a besoin : de quoi ranger ses vêtements et ses affaires, des chaussures, ses produits de toilette, …

J’ai eu quelques problèmes avec la ventilation de la salle de bain, qui était assez bruyante. Ce problème a été rapidement résolu par un technicien.

Je ne comprends pas pourquoi il y a un placard dans le couloir. C’est dommage car cet espace aurait pu être utilisé pour une commode.

La partie commune de l’appartement

Ce n’est pas la foule mais ça n’est pas le désert non plus. Il n’y a que quelques personnes qui utilisent les 2 balcons en commun.

La partie commune est un espace commun pour les 2 appartements. On y trouve 2 canapés, une table basse, un coin cuisine avec un mini réfrigérateur, une cafetière, un micro-onde et un espace repas.

Ce n’est pas spécialement pratique si on a envie de faire quelque chose qui nécessite une certaine intimité (préparer un repas, faire la vaisselle, …). Il est possible de demander une extension de la partie appartement. Cette dernière est située dans le bâtiment principal, à l’extérieur.

Le service

Ce sont les hôtesses et hommes d’équipage qui assurent le bon déroulement de la croisière. Ils sont tous très sympathiques et très serviables. Je n’ai eu que quelques rares problèmes (personne pour vous aider à régler votre téléphone par exemple) mais la plupart du temps, ils sont très réactifs.

L’équipage s’occupe de tout : la restauration, le service, le ménage (pendant les escales, on peut prendre notre petit déjeuner dans la cabine, le soir on peut déposer les plats dans le frigidaire), la propreté des cabines, …

Les repas : mon avis sur la nourriture

Sur la croisière, on a le choix entre le restaurant italien et le restaurant international. Ces deux restaurants sont situés en haut du navire, côte à côte. Le restaurant italien est le restaurant principal et le restaurant international est réservé aux passagers all inclusive.

Le restaurant italien est un restaurant à la carte. C’est le restaurant principal car il offre la possibilité aux passagers de réserver des tables pour 8 ou pour 2 pour ceux qui préfèrent être seuls.

Sur le restaurant international, tout est à volonté. C’est un buffet où les passagers servent eux-mêmes leurs plats.

Les premiers jours de croisière, ce sont les hôtesses qui sont en charge de votre table. Elles vous apportent les plats, vous servent et on vous apporte la carte des desserts. Les plats sont variés, bons et copieux. Il y a toujours des viandes, des poissons, des légumes, des féculents, du fromage et des desserts.

Au bout de quelques jours, on peut demander une table pour 2. On peut alors se servir soit dans le buffet soit sur une table réservée aux personnes qui ont une table pour 2. C’est ce que j’ai fait car je n’aime pas être en contact avec des inconnus.

Si vous souhaitez manger dans la cabine, il est conseillé de prendre le repas américain (bifteck, poulet, …) car les repas italiens sont quand même plus légers.

Le restaurant italien est apprécié par tous les passagers. Il est très bien fréquenté et il faut parfois attendre au moins 30 minutes pour avoir une table pour 2. Il y a deux services de restauration : le déjeuner et le dîner.

En ce qui concerne le restaurant international, je n’y suis pas allé. Il est quand même important de préciser que le restaurant italien offre la possibilité d’avoir des repas à la carte tandis que le restaurant international est à volonté.

Je n’ai eu que très peu de problèmes avec la nourriture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.