6 octobre 2022

J’ai envoyé mon fils en séjour linguistique à New York

Moi qui ai toujours galéré avec les langues, je me suis toujours dit qu’il ne fallait pas que ce soit le cas de mes enfants. Mon premier fils ayant 13 ans, je lui ai proposé de partir en immersion dans une famille en séjour linguistique pour apprendre l’anglais pendant les vacances scolaires. Je pensais l’envoyer en Angleterre mais les Etats-Unis le font rêver depuis toujours. Ce n’est pas le même budget, mais allons y pour New York. J’ai donc contacté plusieurs organismes proposant des séjours linguistiques à New York ou autres summer camp. Voici ce que j’ai retenu.

Les avantages du séjour linguistique à New York

New York, la plus grande ville des Etats-Unis, est vraiment la destination idéale pour un séjour linguistique. J’ai contacté plusieurs organismes. J’ai retenu l’organisme suivant, qui propose des séjours linguistiques à New York pour les élèves de tous les niveaux :

  • L’association Découverte Langues et Culture
  • Le centre de Langues et Apprentissage de l’Anglais
  • La Maison des Langues
  • The English Village
  • L’association Memo Ilangue

Ils proposent tous les quatre des séjours linguistiques à New York pour les enfants de 8 à 18 ans. Les séjours linguistiques à New York sont entre 3 et 8 semaines, l’entrée est d’environ 600 euros.

A New York, on apprend la langue anglaise, on visite la ville et on apprend l’histoire de l’Amérique.

Les séjours linguistiques à New York sont un vrai séjour d’immersion. On parle anglais tout le temps, on apprend à connaître une culture différente de la nôtre, on fait des activités sportives, humaines et culturelles. Les séjours linguistiques à New York ne sont pas réservés aux seuls enfants. Il y a également des séjours linguistiques pour des adultes.

J’ai eu des échos positifs de ces séjours linguistiques à New York, mais j’ai quand même eu des réserves.

Les réserves au séjour linguistique à New York

1. Le budget

C’est un point important. Un séjour linguistique à New York, ça coûte cher. C’est au minimum 600 euros pour 8 semaines. J’ai dû revoir mon budget en conséquence.

2. La durée du séjour

Pour mon fils, je ne voulais pas qu’il parte trop loin, trop longtemps. Je ne voulais pas qu’il s’éloigne trop de sa famille, de ses amis, de sa maison. J’ai donc opté pour une durée de séjour de 8 semaines.

3. L’organisme

J’ai eu des réserves sur les activités proposées par les organismes. J’ai vraiment eu l’impression qu’il s’agissait d’une sorte de colonie de vacances. J’ai eu l’impression que les organismes proposaient des activités hors du temps scolaire, et que les enfants, contrairement à ce qu’on pourrait croire, n’apprenaient pas vraiment d’anglais. Je trouvais que ces organismes proposaient des activités qui ne correspondaient pas à l’idée que je m’en faisais d’un séjour linguistique.

4. Les organismes

J’ai aussi eu des réserves sur la qualité de certains organismes. J’ai eu l’impression que certains organismes s’adressaient à des familles ayant des ressources financières importantes.

5. Les séjours linguistiques à New York et le baccalauréat

J’ai eu également des réserves sur le fait que le baccalauréat français soit incompatibles avec les séjours linguistiques à New York. J’ai été surprise de voir que les séjours linguistiques à New York s’adressaient essentiellement aux élèves en 4e et 3e. J’ai eu l’impression que les séjours linguistiques à New York s’adressaient surtout aux élèves en difficulté scolaire, aux élèves dont les parents ont un faible niveau scolaire, aux élèves qui ont des difficultés à l’école.

6. Enfin, j’ai eu un doute sur mon fils

J’ai eu quand même un doute sur mon fils. Je me suis dit qu’il ne serait peut-être pas très à l’aise dans un séjour linguistique à New York. Je me suis dit qu’il pourrait se sentir mal à l’aise dans une famille d’accueil américaine.

7. J’ai abandonné le séjour linguistique à New York

J’ai abandonné le projet de séjour linguistique à New York.

Puis je me suis dit que j’en profiterais pour faire un stage de perfectionnement de mon anglais avec un coach de langue et de communication en anglais et non pas avec un organisme de séjours linguistiques.

Conclusion sur les séjours linguistiques à New York

J’ai donc mis fin au projet de séjour linguistique à New York. J’ai opté pour un stage de perfectionnement de mon anglais avec un coach de langue et de communication en anglais. Je me suis rendu compte que je pouvais apprendre l’anglais moi-même. Qu’il n’était pas question de s’en remettre à un organisme extérieur. J’ai opté pour un stage de perfectionnement de mon anglais avec un coach de langue et de communication en anglais.

J’ai appris que je pouvais apprendre l’anglais moi-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.